LOUIS ARNAUD, UN AMOUREUX DE VOYAGE ET DE LIBERTÉ

Louis est âgé de 35 ans et travaille comme consultant à Paris. C’est aussi un grand voyageur, amoureux de liberté et souhaitant découvrir de nouveaux horizons. 

Le 19 juillet 2022, il entame un tour du monde et traverse l’Italie, La Grèce, la Turquie, la Georgie, l’Arménie puis l’Iran…

Il entre sur le territoire Iranien le 2 septembre 2022. Louis décrit cette étape avec beaucoup d’émotions dans ses carnets de voyage.

« Une belle frontière Arméno-Iranienne franchie à Nordouz avec l’aide de quelques amis qui posent avec moi, aux portes de la République Islamique. J’ai le sentiment que le voyage marque ici son commencement »

Louis ARNAUD — Sept 2022 – extrait de ses carnets de voyages

LOUIS ENFERMÉ DANS UNE PRISON IRANIENNE DEPUIS 1 AN.

Le 28 septembre 2022, alors qu’il fête l’anniversaire de l’un de ses compagnons de voyage, il sont tous les 4 arrêtés et directement conduits dans un quartier de haute sécurité de la prison d’Evin à Téhéran. 

Tandis que ses compagnons de voyage sont libérés tour à tour, Louis reste 5 mois dans le quartier de haute sécurité (un couloir de tri) et vit de très mauvaises conditions d’incarcération. Il n’a quasiment pas de contact avec sa famille

Depuis mi-mars 2023, ses conditions se sont améliorées, mais sa détention reste infondée et Louis n’a toujours pas retrouvé sa liberté. Il est incarcéré depuis 599 jours. 

LOUIS EST INNOCENT.

Rien ne laissait prévoir cette interpellation. Louis s’est toujours tenu éloigné des manifestations qui ont débuté mi-septembre alors qu’il se trouvait déjà dans le pays depuis plusieurs semaines. 

Il a été conduit devant un juge sans pouvoir bénéficier de l’assistance de ses avocats. Il est injustement accusé de collusion, de participation aux rassemblements menaçant la sécurité de l’état et de propagande contre la République Islamique Iranienne. Ces griefs pourraient l’exposer à des peines de 5 à 7 ans d’emprisonnement sans preuve des faits, des lieux ni des dates présumées.

Louis clame son innocence, aidez-nous à le faire libérer.